Je trouve fascinant d’utiliser toutes ces technologies sur le terrain pour révéler ce que les yeux ne peuvent pas voir

Les chercheurs

Jonhattan Vidal

Université de Bourgogne
Archéologie

Explorer une ville gauloise enfouie sous la forêt du Morvan

Jonhattan Vidal est jeune chercheur au Centre archéologique européen de Bibracte. Il étudie une ville gauloise construite sur la colline du mont Beuvray à la fin du IIe siècle avant notre ère. Jonhattan cherche à reconstituer le plan de cette ville, une mission difficile car celle-ci se trouve maintenant ensevelie sous le sol. Pour savoir ce qui se cache sous nos pieds, en plus de fouilles archéologiques, Jonhattan utilise différentes techniques. En combinant toutes les informations, il pourra ensuite réaliser une cartographie de Bibracte.

Le mont Beuvray est une colline de 200 ha qui culmine à 820 m d’altitude dans le Morvan. Au sommet se trouve Bibracte, une ville gauloise fortifiée (un oppidum) fondée à la fin du IIe siècle avant notre ère. Pendant environ un siècle, ce site était la capitale d’un puissant peuple gaulois, allié des Romains : les Éduens. César en parle dans ses écrits et c’est dans cette ville qu’il a terminé d’écrire son récit de la Guerre des Gaules. Un important site comme celui-là est un gisement d’informations exceptionnel pour mieux comprendre la vie quotidienne des Gaulois, leurs techniques, leurs pratiques commerciales…

Aujourd’hui, cette ville est enfouie sous le sol et cachée sous la forêt. Depuis plus d’un siècle, des archéologues du monde entier viennent réaliser des fouilles à différents endroits de la ville. Or cela n’a permis de fouiller qu’à peine 10% de sa surface. Alors, comment reconstituer le plan général de cette grande ville gauloise ? C’est le défi de Jonhattan !

Pour cela, il utilise différentes techniques. Il se sert des fouilles bien sûr, et donc des plans et relevés des constructions déterrées. Il utilise également la prospection géophysique, méthode qui permet de sonder le sous-sol sans creuser, avec des mesures magnétiques, électriques ou électromagnétiques (radar). Enfin, un scanner laser embarqué dans un avion (LiDAR) a permis de faire un relevé général des microreliefs du terrain, même sous la forêt, pour trouver la trace de constructions passées. Jonhattan traite et combine toutes ces données dans des logiciels de cartographie et reconstruit le plan de la ville pour mieux l’étudier.

Objectifs
  • Comprendre comment la ville de Bibracte était organisée et comment elle a évolué
  • Améliorer les méthodes de relevés sur le terrain et le traitement des données
  • Comparer le site avec les autres oppida d’Europe
Ateliers

Rencontrez Jonhattan au Festival des Experimentarium à Arles - samedi 20 mai 2017

  • Au Musée de l'Arles Antique de 15h à 17h30 et de 19h à 21h30