Accueil

 .   Actualités
Le prochain après-midi grand public de l'Experimentarium se tiendra sur le campus universitaire le 17 novembre 2019.
14h-18h
17 novembre 2019
Centre des Sciences du Goût et de l'Alimentation
Dijon
campus universitaire
 .   Les chercheurs
Cyril
Lobjoie
Cyril LOBJOIE est jeune chercheur en géologie au Laboratoire Chrono-Environnement de l’Université de Franche-Comté. Il étudie les roches d’une chaîne de montagnes en Chine, vieille d’environ 1,9 milliard d’années.
Géologie
Université de Franche Comté
Kalil Aissata
KEITA
Kalil Aissata KEITA est jeune chercheur en droit au laboratoire CUREJ* à l’Université de Rouen. Il s’intéresse à la question de l’application du modèle français de droit administratif en Guinée. Kalil pense que les textes guinéens, copiés sur le modèle français, ne sont pas bien compris par la société guinéenne. C’est pourquoi dans ses travaux de recherche, il propose que le droit guinéen soit réformé pour l’adapter à la volonté des Guinéens.
Droit
CCSTI 'Science Action Normandie'
Aurélie
Poilevey
Aurélie POILEVEY est jeune chercheuse en Agroécologie à l’INRA* de Dijon dans le pôle GEAPSI**. Son équipe s’intéresse à un légume bien particulier : le pois. Aurélie étudie si le réchauffement climatique va changer la manière dont il poussera dans les champs. Y aura-t-il plus de graines si le climat devient plus chaud ou s’il y a plus de nuages ? Pour cela, elle cherche quelle variété de pois produirait le plus de graines dans les futures conditions climatiques. * Institut National de la Recherche Agronomique ** déterminismes Génétiques et Environnementaux de l’Adaptation des Plantes à des Systèmes de culture Innovants
Biologie
Université de Bourgogne
Mathieu
Peckel
Mathieu PECKEL est jeune chercheur en psychologie au LEAD*. Il fait partie d’une équipe qui s’intéresse à la façon dont l’Homme réagit et agit face à la musique et ce qu’elle peut nous apporter au quotidien. La musique est le thème principal des recherches de Mathieu. Il travaille sur la perception de la musique à travers la danse. Son travail consiste à mieux comprendre comment le mouvement (la danse) peut influencer la mémoire que l’on a de la musique. *Laboratoire d’Etude de l’Apprentissage et du Développement
Psychologie
Université de Bourgogne
Guilhem
Javierre
Je suis jeune chercheur de l’université d’Aix-Marseille en chimie au sein de l’iSm2*. Ce laboratoire étudie l’impact de la structure des molécules sur leurs propriétés. Les chercheurs y élaborent également des molécules de synthèse qui présentent une géométrie particulière. Dans cette optique, j’étudie le changement de géométrie de certaines molécules au cours de réactions. Pour cela, je réalise des expériences et des simulations pour analyser et comprendre le comportement des molécules dans différentes conditions. * Institut des sciences moléculaires de Marseille
Chimie
Aix - Marseille université
Myriam
Borel
Myriam Borel est jeune chercheuse à l’université de Bourgogne, en partenariat avec l’Observatoire Régional de Bourgogne Franche-Comté. Elle s’intéresse aux professionnels de santé qui accueillent les femmes souhaitant interrompre une grossesse qu’elles ne désirent pas. En 2016, une loi concernant ces professionnels a changé. Les sages-femmes libérales ont maintenant le droit de s’occuper des femmes voulant interrompre leur grossesse, aux côtés des médecins généralistes, des gynécologues et des obstétriciens qui s’en occupaient déjà. Les sages-femmes acceptent-elles facilement cette nouvelle responsabilité ou vivent-elles cela comme une contrainte ? C’est ce que cherche Myriam.
Sociologie
Université de Bourgogne
Claire
Letanneur
Claire est jeune chercheuse en biologie végétale au laboratoire du GRBV* à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Son laboratoire s’intéresse à un champignon microscopique appelé la Rouille du Peuplier. De tels champignons rendent malade beaucoup de plantes et causent des dommages sur les forêts d’arbres exploités pour leurs bois. Claire étudie les molécules que le champignon utilise pour s’approprier les nutriments des arbres. Elle espère ainsi trouver un moyen d’aider les plantes à se défendre. *: Groupe de Recherche en Biologie Végétale.
Biologie
Autre université
Abou
Abou BÂ est jeune chercheur en physique au laboratoire CORIA*. Il étudie un phénomène appelé la combustion. Il s’agit d’une réaction chimique qui se traduit en général par une flamme accompagnée d’un dégagement de chaleur. Le but de la recherche d’Abou est d’améliorer l’efficacité de cette combustion notamment dans le domaine industriel. Son objectif est de rendre la combustion moins coûteuse, plus efficace et respectueuse de l’environnement. * Complexe de Recherche Interprofessionnel en Aérothermochimie.
Physique
CCSTI 'Science Action Normandie'
Deborah
MICHEL
Deborah MICHEL est jeune chercheuse en mathématiques au LMRS* de l'Université de Rouen. Elle s'intéresse à un problème de géométrie spectrale. Ce domaine des mathématiques a pour but d’étudier les liens entre un ensemble de valeurs appelé « spectre » (pas de panique, elle ne chasse pas les fantômes) et certaines caractéristiques géométriques. C’est une matière très théorique. Elle trouve cependant des applications étonnantes et concrètes dans l’étude de notre univers.
Mathématiques
CCSTI 'Science Action Normandie'
Maïmouna
Diouf
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en sciences de la matière au sein du Centre Interdisciplinaire de Nanosciences de Marseille, un laboratoire qui réunit des physiciens, des chimistes et des biologistes spécialisés dans l’étude des matériaux à l’échelle atomique ou nanométrique. Dans mon équipe, nous nous intéressons à la fabrication de matériaux utilisés pour la production et le stockage de l’énergie. De mon côté, je cherche à créer des «couches barrières» qui protègeront notamment des cellules photovoltaïques de la vapeur d’eau et de l’oxygène contenus dans l’air. Cette protection, appelée aussi encapsulation, est nécessaire pour allonger la durée de vie de ces cellules présentes sur les panneaux solaires.
Physique
Aix - Marseille université
 .   Les régions
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
128
chercheurs formés
1500
ateliers menés
11
portraits Doc'en Clip
59
% de doctorantes
L’Experimentarium est porté en Provence Alpes Côte d’Azur, par la cellule de culture scientifique d’Aix-Marseille Université. Il est soutenu par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la DRRT PACA. Les chercheurs sont doctorants d’Aix-Marseille Université et effectuent leur recherche parmi les 130 structures de recherche de l’université en cotutelle avec le CNRS, l’INSERM…
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Science Action Normandie propose de puis 1996 de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans la Région et favoriser le dialogue entre chercheurs, scientifiques et les publics. Avec l’Expérimentarium, Science Action propose aux jeunes chercheurs des écoles doctorales normandes, un programme de formations et de rencontres avec les jeunes et moins jeunes.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Le service Sciences, Arts, Culture de l'université de Franche-Comté propose de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans ses laboratoires :espace d’exposition permanent, événements grand public, vidéos de chercheurs... Avec « Ma thèse en 180 secondes », l'Experimentarium est une formule spécialement dédiés aux doctorants. Formés lors de session d'une semaine, ils peuvent ensuite proposer des ateliers accessibles et rythmés aux scolaires ou au grand public.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2001
70
Portraits BP
295
Chercheurs
16500
Ateliers
55000
Visiteurs
Lors de 40 journées par an, faites des rencontres sympathiques et conviviales avec des jeunes chercheurs. Autour d’expériences ou d’objets insolites, le chercheur entraine le visiteur au cœur de sa recherche.
 .   Films & BDs
Ange Line Bruel, chercheuse en biologie, présente ses travaux de recherche
Film réalisé par des étudiants du Master "Ingénierie des métiers de l'information" de l'uB
Les mots de Margaux
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Quoi de neuf chercheur : Caroline Darroux
L'invitée du mois de juin 2017 de Quoi de neuf chercheur était Caroline Darroux, jeune chercheuse en anthropologie.
Les mitaines de Nolwenn
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Maïmouna et sa machine à dépôt atomique
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier et Mathilde Bosson. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne