Accueil

 .   Actualités
Au moins deux fois par an à l'université de Bourgogne, de jeunes chercheuses et jeunes chercheurs viennent se former à l'Experimentarium...
19 mai 2019 - 31 juillet 2019
Mission Culture Scientifique
Dijon
université de Bourgogne
 .   Les chercheurs
Vianney
Rozand
Vianney ROZAND est jeune chercheur en neurophysiologie au laboratoire Cognition, Action et Plasticité Sensorimotrice* de l’ Université de Bourgogne. Il étudie l’influence de la fatigue mentale sur les capacités physiques. Dans la vie de tous les jours, chacun ressent de la fatigue par son activité de la journée. Cette fatigue peut provenir d’une activité physique, mais aussi d’un travail mental. Le but des recherches de Vianney est de savoir si une personne fatiguée mentalement aura de moins bonnes performances physiques, et si oui de quelle manière. * Laboratoire INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale)
Sciences du sport
Université de Bourgogne
Laure
Tarcy
Laure Tarcy est une jeune chercheuse en première année de thèse, et souhaite depuis longtemps aider les personnes qui ont des difficultés à apprendre. Dans ce but, elle a utilisé pendant plusieurs années, dans son premier métier de psychologue, des tests et des exercices pour comprendre les difficultés d’apprentissage et aider les enfants, les adolescents et les adultes. Elle s’est aperçue que ces tests et exercices ne sont pas toujours bien construits pour aider les personnes de Guyane.
Psychologie
Autre université
JULIANA
TETI MAYER
Il existe un intêret croissant pour les techniques de stimulation cérébrale et ses applications dans les différents domaines des sciences. Une amélioration de la mémoire, de l’apprentissage et aussi des symptômes dans le cadre de quelques maladies psychiatriques a déjà été démontrée suite à des séances de stimulation. Avec l’équipe de recherche du CHU de Besançon, Juliana explore l’effet de la stimulation transcranniene par courant direct (en anglais, tDCS) sur le comportement impulsif. La tDCS est une technique de stimulation non-invasive qui correspond à l’application d’un courant éléctrique de faible intensité au travers d’électrodes placées directement sur la tête – non, il n’y a pas de risque de choc éléctrique ! Le courant facilite l’activation des zones spécifiques du cerveau, ciblées selon la disposition des électrodes. L’effet peut être observable dès la fin des séances. Une activation insuffisante de certaines zones du cerveau peut entraîner des comportements qui apportent des souffrances, handicapant ainsi la vie des personnes. C’est le cas de l’impulsivité, présente dans plusieurs maladies psychiatriques et caractérisée par la prise de décisions sans prise en compte de leurs conséquences. L’impulsivité est aussi étroitement liée au risque de suicide, mais ne dispose pas encore de traitement spécifique. Le but de cette recherche est donc de trouver un traitement pour les personnes souffrant des maladies marquées par l’impulsivité et ainsi améliorer leur qualité de vie et réduire le risque suicidaire.
Neurosciences
Université de Franche Comté
Jonathan
Coutaz
Je suis jeune chercheur d’Aix-Marseille Université en géomorphologie fluviale au sein du Centre européen de recherche et d'enseignement en géoscience de l'environnement. Ce laboratoire est spécialisé dans ce que l’on appelle les géosciences. On y côtoie des géologues, des physiciens de l’atmosphère, des écologues, des chimistes des sols, des hydrologues et bien d’autres disciplines. Notre objectif : étudier et comprendre le milieu dans lequel nous évoluons, que ce soit en étudiant son passé, son présent ou en tentant de prédire son avenir. De mon côté, je travaille sur des problématiques liées au transport de sédiments, du sable aux rochers les plus gros, par les rivières.
Sciences de la vie et de la terre
Aix - Marseille université
Parvin
Nazari Hashemi
Parvin Nazari Hashemi est jeune chercheuse en biologie au laboratoire INSERM* U1234 à l’Université de Rouen Normandie. Pour guérir certaines maladies des yeux, des chirurgiens utilisent des greffes de petits morceaux de… placenta ! Le placenta c’est ce qui entoure le bébé dans le ventre de sa mère. Guérir les yeux avec le placenta, ça peut sembler étrange mais ça fonctionne plutôt bien. Parvin cherche une nouvelle technique pour mieux conserver les morceaux de placenta tout en les gardant toujours aussi efficaces pour guérir les maladies des yeux.
Biologie
CCSTI 'Science Action Normandie'
Jacopo
Falchetta
Je suis jeune chercheur d’Aix-Marseille Université en sociolinguistique au sein de l’Institut de recherche et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM). Ce laboratoire étudie les cultures et les sociétés arabes et musulmanes. De mon côté, j’étudie l’influence du contexte social, c’est à dire l’âge, le sexe, l’instruction, le type de travail etc., sur la manière dont les gens parlent. Je m’intéresse plus particulièrement aux liens entre l’évolution du parler marocain et le fait que de plus en plus de Marocains quittent les campagnes pour s’installer dans de nouvelles villes du Maroc, c’est ce que l’on appelle l’urbanisation.
Linguistique
Aix - Marseille université
Shoaib
OMARI
Shoaib OMARI est jeune chercheur en sociolinguistique au laboratoire HMPL* à l’Université de Rouen. Il travaille sur l’évolution des langues en Afghanistan, pays où il existe plus de trente langues différentes. Shoaib essaie de comprendre comment les deux langues officielles (le persan et le pachtou) évoluent et comment une langue peut prendre le dessus sur l’autre. L’étude des langues est un domaine très peu développé en Afghanistan. Shoaib espère que son travail pourra ouvrir d’autres perspectives de recherche sur les langues dans son pays. *Histoire Mémoire Patrimoine Langage.
Linguistique
CCSTI 'Science Action Normandie'
Dimitrios
Lampropoulos
Je suis jeune chercheur d’Aix-Marseille Université, en psychologie au sein du LPS*. Les chercheurs de ce laboratoire s’intéressent à l’être humain et à sa vie en société. Mes recherches portent sur la stigmatisation de la schizophrénie. Ce trouble psychique se manifeste par des symptômes très variables : hallucinations, délires, perte d’énergie, retrait social... Au-delà de ces symptômes, les personnes atteintes de schizophrénie sont souvent stigmatisées, c’est-à-dire jugées négativement par les autres. Dans ma recherche, j’essaye de comprendre comment ces préjugés négatifs se construisent et comment ils impactent les personnes atteintes de schizophrénie. * Laboratoire de psychologie sociale
Psychologie
Aix - Marseille université
Amandine
Clauzon
Amandine CLAUZON est jeune chercheuse en immunologie à l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale de Besançon*. Les chercheurs de son équipe travaillent sur le système immunitaire (ce qui permet à notre corps de se défendre) et ses dérèglements. L’objectif d’Amandine est de mettre en place un nouveau traitement pour les patients souffrant de maladies provoquées par un dérèglement du système immunitaire. Elle s’intéresse entre autres à la maladie de Crohn et à la Polyarthrite rhumatoïde. * Laboratoire d’excellence LipSTIC.
Biologie
Université de Bourgogne
Marine
Schoeffler
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en microbiologie, au LCB*. L’équipe dans laquelle je travaille étudie la bactérie Desulfovibrio vulgaris Hildenborough (DvH). De nombreux mystères restent à éclaircir sur le mode de vie de cette bactérie : il s’agit d’une bactérie dite anaérobie donc incapable de se développer en présence d’oxygène. Or, nous avons réussi à la cultiver en présence d’une quantité d’oxygène 32 fois supérieure à celle qu’elle tolère habituellement. Je cherche à comprendre quels changements génétiques et chimiques sont à l’origine de cette tolérance exceptionnelle. Je m’intéresse aussi à ses propriétés de dépollution des sols et des cours d’eau contaminés par des métaux lourds. * Laboratoire de chimie bactérienne
Biologie
Aix - Marseille université
 .   Les régions
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
128
chercheurs formés
1500
ateliers menés
11
portraits Doc'en Clip
59
% de doctorantes
L’Experimentarium est porté en Provence Alpes Côte d’Azur, par la cellule de culture scientifique d’Aix-Marseille Université. Il est soutenu par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la DRRT PACA. Les chercheurs sont doctorants d’Aix-Marseille Université et effectuent leur recherche parmi les 130 structures de recherche de l’université en cotutelle avec le CNRS, l’INSERM…
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Science Action Normandie propose de puis 1996 de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans la Région et favoriser le dialogue entre chercheurs, scientifiques et les publics. Avec l’Expérimentarium, Science Action propose aux jeunes chercheurs des écoles doctorales normandes, un programme de formations et de rencontres avec les jeunes et moins jeunes.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Le service Sciences, Arts, Culture de l'université de Franche-Comté propose de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans ses laboratoires :espace d’exposition permanent, événements grand public, vidéos de chercheurs... Avec « Ma thèse en 180 secondes », l'Experimentarium est une formule spécialement dédiés aux doctorants. Formés lors de session d'une semaine, ils peuvent ensuite proposer des ateliers accessibles et rythmés aux scolaires ou au grand public.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2001
70
Portraits BP
295
Chercheurs
16500
Ateliers
55000
Visiteurs
Lors de 40 journées par an, faites des rencontres sympathiques et conviviales avec des jeunes chercheurs. Autour d’expériences ou d’objets insolites, le chercheur entraine le visiteur au cœur de sa recherche.
 .   Films & BDs
Quoi de neuf chercheur : Chloé et Pierre
Emission radio en direct des portes ouvertes de l'université de Bourgogne le 31/01/18 avec les chercheurs de l'Experimentarium Chloé Laubu et Pierre Deffontaines
Les carnets de Pierre
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier et Mathilde Bosson. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Aline et sa machine à sentir
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Cheree et ses bottes
Rien de tel que les gestes du dessinateur pour faire vivre les gestes du chercheur. Thibault Roy, Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion ont rencontré des doctorants de toutes disciplines afin d’échanger sur leurs pratiques. Ces dessins illustrent ces rencontres et ces échanges. La Mission Culture Scientifique protège et valorise les collections scientifiques et techniques. Ces collections participent à la recherche et à sa valorisation. Ce sont des ressources irremplaçables pour la science et l’avancement des connaissances dans de nombreux domaines tels que le changement climatique, l’écologie et l’évolution des systèmes vivants, la géologie, l’archéologie, l’ethnologie, l’anthropologie, l’histoire, la médecine... Leur mise en valeur permet au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de la recherche actuelle, des savoirs académiques et de mieux en comprendre les méthodes d’apprentissage. La Mission Culture Scientifique est chef de projet PATSTEC (PATrimoine Scientifique et TEchnique Contemporain) en région Bourgogne Franche-Comté. Ce programme, dirigé par le Musée National des Arts et Métiers, porte sur l’inventaire et la valorisation du patrimoine scientifique contemporain. Dessin : © Thibault Roy Coordination de la publication : Marie-Laure Baudement et Jo-Ann Campion Conception graphique : Jéromine Berthier. Tous droits réservés, reproduction interdite © Thibault Roy - Mission Culture Scientifique - université de Bourgogne
Radio : Grégoire Courtine, Léa Plessis et Abou Ba en direct !
Émission exceptionnelle en direct du 1er festival des Experimentarium et en public avec Grégoire Courtine, l'extra-terrestre de la recherche scientifique (qui fait remarcher des rats paraplégiques), Léa Plessis et la schizophrénie et Abou Bâ et son haut fourneaux...