Accueil

 .   Actualités
Rencontres avec les scolaires au Pôle régional des savoirs à Rouen.
20 novembre 2017 - 23 novembre 2017
Pôle régional des savoirs
Rouen
115 Bd de l'Europe
Vous trépignez d'impatience à l'idée de pouvoir discuter à nouveau avec des chercheurs ?
14h-18h
26 novembre 2017
Centre des Scences du Goût et de l'Alimentation
21000 Dijon
9E Boulevard Jeanne d'Arc
Une semaine dédiée à la formation des doctorants à Besançon A l'issue, rencontre avec 3 classes de primaire et un public familial à la Fabrika Sciences
27 novembre 2017 - 1 décembre 2017
la Fabrikà Sciences
Besançon
Campus de La Bouloie - 16 route de Gray
 .   Les chercheurs
Catherine
Dewailly
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en droit, au sein du CERIC*. Mon laboratoire s’intéresse au Droit international, européen et environnemental. Dans mon projet de recherche, j’étudie les enjeux juridiques de l’ouverture des données publiques. Celles-ci sont les informations produites par des acteurs publics comme l’État et les collectivités territoriales. Depuis 2013, l’Union européenne impose aux États membres de l’Union de mettre à disposition les données publiques produites. Cette mise à disposition soulève plusieurs problèmes de droit novateurs en la matière. * Centre d’études et de recherches internationales et communautaires
Droit
Aix - Marseille université
Margaux
GELIN
Margaux GELIN est jeune chercheuse en psychologie au LEAD* de l’Université de Bourgogne. Les chercheurs de son équipe s’intéressent au fonctionnement de la mémoire et essayent de comprendre son évolution avec le temps. * Laboratoire d’Etude de l’Apprentissage et du Développement 
Psychologie
Université de Bourgogne
Valérian
Guelpa
Valérian GUELPA est doctorant au laboratoire FEMTO-ST à Besançon. Il cherche de nouvelles méthodes de mesure de position alliant précision, rapidité et compatibilité avec le micro-monde. L’enjeu est de pouvoir diriger facilement des robots aux déplacements micro, voire nanométriques en y fixant des mires, c’est-à-dire des motifs périodiques spécifiques. Observées par une caméra munie d’un microscope, ces mires permettent de mesurer des déplacements avec une précision inférieure au pixel.
Informatique
Université de Franche Comté
Julien
Bourrelier
Julien BOURRELIER est jeune chercheur au laboratoire « cognition, action et plasticité sensorimotrice »* de l’Université de Bourgogne. Il étudie les conséquences de certaines maladies sur la capacité à réaliser des mouvements. En effet, des maladies perturbent le fonctionnement du cerveau et la réalisation de gestes. Par exemple, une personne peut avoir des difficultés à prendre et à manipuler un objet. Ce sont ces difficultés que Julien analyse : pourquoi elles ont lieu, à quel moment elles apparaissent et comment y remédier ? * Laboratoire INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale)
Sciences du sport
Université de Bourgogne
Maylis
Sposito
Maylis SPOSITO est une jeune chercheure en sociologie au LaSA-UFC. Elle travaille dans le cadre de sa thèse sur les processus de transmission familiale dans l’accès à l’entrepreneuriat, et plus précisément sur une comparaison entre hommes et femmes. En parallèle, Maylis s’est intéressée aux conséquences socio-économiques des ruptures de trajectoire dans les TPE rurales de l’Arc jurassien franco-suisse. Ces recherches axées sur le monde de l’entreprise aident à comprendre les fragilités et les leviers dont disposent les chef-fe-s d’entreprise et leurs familles.
Sociologie
Université de Franche Comté
Vinsensia Ade
Sugiawati
Je suis jeune chercheuse d’Aix-Marseille Université en sciences de la matière au sein du laboratoire MADIREL. L’équipe dans laquelle je travaille s’intéresse aux propriétés électrochimiques de matériaux utilisés dans les domaines de l’énergie, des nanotechnologies et de l’environnement. Pour ma part, je me concentre sur le développement d’une batterie miniature auto-rechargeable. J’étudie le couplage d’une cellule solaire avec une micro-batterie. Cette technologie présente de nombreux avantages et pourrait notamment permettre d’assurer l’autonomie en énergie de technologies utilisées pour l’éclairage, l’informatique, les systèmes de communication...
Sciences de la matière, informatique et mathématiques
Aix - Marseille université
Émilie
BAROU
Émilie BAROU est jeune chercheuse en chimie et en biologie au sein de l’Université de Bourgogne. Elle étudie des protéines qui sont présentes dans le nez de nombreux mammifères (y compris l’Homme). Ces protéines appelées OBP* peuvent capter des molécules odorantes. Le but des recherches d’Émilie est de mieux connaître le fonctionnement de certaines OBP. Elle espère utiliser ensuite ces molécules biologiques pour fabriquer de nouveaux capteurs: des biocapteurs d’odeurs. Pour effectuer cette recherche, Émilie travaille dans un laboratoire spécialisé en chimie, en collaboration avec des chercheurs qui s’intéressent à la perception du goût et des odeurs**. *OBP : Odorant Binding Proteins **ICMUB (Institut de Chimie Moléculaire de l’Université de Bourgogne) et INRA (Institut National de la Recherche Agronomique)
Chimie
Université de Bourgogne
Adrien
Reggio
Je suis jeune chercheur d’Aix-Marseille Université en préhistoire au sein du Laboratoire méditerranéen de Préhistoire Europe-Afrique. Je travaille dans une équipe qui étudie la culture, les techniques de fabrication et les représentations des sociétés préhistoriques. Au sein de cette équipe, mon travail consiste à étudier les objets en pierre taillée des agriculteurs des 5ème et 4ème millénaire avant J.C. en Provence et dans les régions voisines. Ce qui m’intéresse dans cette période, dite du Néolithique moyen, c’est d’analyser le développement des sociétés vivant de l’agriculture et de l’élevage.
Archéologie
Aix - Marseille université
Etienne
Safa
Etienne Safa est jeune chercheur en archéologie musicale au laboratoire ArTeHiS* de Dijon. Il s’intéresse aux flûtes archéologiques découvertes pendant des fouilles. Quels sons faisaient ces flûtes ? D’autres chercheurs ont étudié ces sons en fabriquant des copies uniques. De son côté, Etienne fabrique plusieurs copies pour comparer le son obtenu selon la fabrication : font-elles toutes le même son ? Quelle est la différence entre ce que nous pensons être la musique du passé, et ce qu’elle était réellement ? * Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés
Archéologie
Université de Bourgogne
Kalil Aissata
KEITA
Kalil Aissata KEITA est jeune chercheur en droit au laboratoire CUREJ* à l’Université de Rouen. Il s’intéresse à la question de l’application du modèle français de droit administratif en Guinée. Kalil pense que les textes guinéens, copiés sur le modèle français, ne sont pas bien compris par la société guinéenne. C’est pourquoi dans ses travaux de recherche, il propose que le droit guinéen soit réformé pour l’adapter à la volonté des Guinéens.
Droit
CCSTI 'Science Action Normandie'
 .   Les régions
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
100
chercheurs formés
700
ateliers menés
11
portraits Doc'en Clip
56
% de doctorantes
L’Experimentarium est porté en Provence Alpes Côte d’Azur, par la cellule de culture scientifique d’Aix-Marseille Université. Il est soutenu par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la DRRT PACA. Les chercheurs sont doctorants à l’université d’Aix-Marseille et effectuent leur recherche parmi les 130 structures de recherche de l’université en cotutelle avec le CNRS, l’INSERM…
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Science Action Normandie propose de puis 1996 de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans la Région et favoriser le dialogue entre chercheurs, scientifiques et les publics. Avec l’Expérimentarium, Science Action propose aux jeunes chercheurs des écoles doctorales normandes, un programme de formations et de rencontres avec les jeunes et moins jeunes.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2015
Le service Sciences, Arts, Culture de l'université de Franche-Comté propose de nombreuses opérations pour partager et vulgariser les recherches menées dans ses laboratoires :espace d’exposition permanent, événements grand public, vidéos de chercheurs... Avec « Ma thèse en 180 secondes », l'Experimentarium est une formule spécialement dédiés aux doctorants. Formés lors de session d'une semaine, ils peuvent ensuite proposer des ateliers accessibles et rythmés aux scolaires ou au grand public.
EXPERIMENTARIUM
Dans le réseau depuis 2001
70
Portraits BP
252
Chercheurs
14000
Ateliers
55000
Visiteurs
Lors de 40 journées par an, faites des rencontres sympathiques et conviviales avec des jeunes chercheurs. Autour d’expériences ou d’objets insolites, le chercheur entraine le visiteur au cœur de sa recherche.
 .   Médias & Ressources
Les doctorants - 2014
En 2014, l'Experimentarium a formé une quinzaine de chercheurs dans des domaines de recherches variés tels que les sciences du goût, la physique, les sciences du sport, l'économie, l'agronomie... Voici leurs portraits.
En labo
Oh... Des legos ! Mais non, des boîtes pour des tubes à essai utilisées par les chercheurs en biologies. Photo prise par : Jéromine Berthier.
Film : Présentation de l'Experimentarium
Tourné en 2011, ce film de 4 minutes présente la rencontre entre différents chercheurs, des enfants puis le grand public...
Les doctorants - 2014
En 2014, l'Experimentarium a formé une quinzaine de chercheurs dans des domaines de recherches variés tels que les sciences du goût, la physique, les sciences du sport, l'économie, l'agronomie... Voici leurs portraits.
Aline Robert-Hazotte, chercheuse en biochimie, présente ses travaux de recherche
Film réalisé par des étudiants du Master "Ingénierie des métiers de l'information" de l'uB