« Ce que je trouve fascinant dans l’étude des sédiments, c’est qu’ils peuvent se lire comme un livre et décrire l’évolution d’un paysage sur plusieurs millénaires, pour peu qu’on décrypte ce langage. C’est un jeu très stimulant »

Les chercheurs

Ronan STEINMANN

Université de Bourgogne
Archéologie
Géologie

Des rivières et des hommes

Ronan STEINMANN est jeune chercheur en géologie et archéologie au laboratoire ARTéHIS de l’Université de Bourgogne.

Il s’intéresse aux mouvements de la Loire et de la Saône en Bourgogne sur les 8000 dernières années.

Sur cette longue période, ces deux cours d’eau ont beaucoup changé, en raison de facteurs comme l’évolution du climat ou l’introduction d’importants aménagements humains comme les digues et les barrages. En observant le paysage actuel et en interrogeant diverses archives, et notamment les sédiments, Ronan tente de comprendre comment et pourquoi la Loire et la Saône ont changé au cours du temps.

Par leur dynamique naturelle (crues, largeur, profondeur, etc.), les cours d’eau ont un fort impact sur les sociétés humaines qui s’installent sur leurs abords.

Lorsqu’on s’intéresse aux sociétés anciennes comme en archéologie il est donc indispensable de prendre en compte l’évolution naturelle des cours d’eau voisins pour décrire dans quel milieu ces sociétés se sont implantées.

Dans sa recherche, Ronan tente de comprendre comment et pourquoi le fleuve Loire et la rivière Saône ont changé en Bourgogne durant les 8000 dernières années. Pour cela il étudie tous les types d’archives qui sont disponibles.

Il utilise par exemple les cartes anciennes et les textes décrivant le milieu naturel dans lequel les sociétés se sont implantées. Il peut ainsi obtenir des informations sur les aménagements humains (gués, digues, ponts, etc.), la largeur du  fleuve au cours des siècles, sa forme, la puissance des crues décrites, etc.

Mais ce que Ronan étudie surtout, ce sont les sédiments, ces petites particules transportées par les cours d’eau puis accumulées au fil du temps dans le lit de la rivière. Ce sont d’excellentes traces du passé lointain, pour qui sait les décrypter. Après avoir prélevé dans les anciens lits de la Saône et de la Loire des « carottes » de sédiments, Ronan va les analyser très précisément.

La disposition, la taille et la nature des grains prélevés le renseigneront sur la puissance du courant, la proximité du fleuve et le type de paysage au cours du temps.

Objectifs

Il est important de comprendre comment les cours d’eau ont changé sur de longues périodes pour mieux gérer et anticiper leurs évolutions, surtout en période de changement climatique comme c’est le cas actuellement.

Pour cela, Ronan souhaite proposer un modèle d’évolution sur plusieurs millénaires de deux cours d’eau fonctionnant très différemment, qui puisse répondre à ces questions :

  • Quelle est l’influence des changements climatiques mondiaux sur la Loire et la Saône, très proches géographiquement ?
  • Comment les hommes s’adaptent-ils à ces changements? Quand, pourquoi et comment modifient-ils la dynamique des cours d’eau ? 
Ateliers

Date de début à l'Experimentarium : septembre 2009