« J’ai toujours eu une imagination débordante et une folle envie de conduire des tracteurs ! Aujourd’hui, je suis pilote de chenillard tout en étant jeune chercheuse! »

Les chercheurs

Marie-Aure Bourgeon

Université de Bourgogne
Sciences de la vie et de la terre
Biologie

Des images pour regarder les vignes et leurs maladies

Marie-Aure BOURGEON est jeune chercheuse en viticulture de précision (étude des vignes dans un endroit et à un moment précis) travaillant à AgroSup Dijon* au sein de l’équipe AgroEquipement.

Institut national supérieur des sciences agronomiques de l’alimentation et de l’environnement

Elle s’intéresse à la culture de la vigne, plus précisément à la façon dont on pourrait la protéger de certaines maladies qui attaquent ses feuilles. Avec une caméra particulière, Marie-Aure étudie la croissance des feuilles de la vigne ainsi que celle des maladies pour mieux comprendre pourquoi les maladies attaquent certaines plantes, sur certaines feuilles.

Le Mildiou est un champignon qui attaque les feuilles de la vigne et forme des tâches jaunes sur celles-ci. Cette maladie diminue la quantité de raisins produite, ce qui est problématique pour les viticulteurs. Pour lutter contre le Mildiou, ces derniers utilisent souvent des produits chimiques (produits phytosanitaires). Mais ces produits ne sont pas bons pour la santé et l’environnement.

Pour utiliser moins de produits phytosanitaires, tout en protégeant efficacement la vigne, des chercheurs essaient de comprendre pourquoi la vigne tombe malade et pourquoi certaines plantes sont plus touchées que d’autres. Il semblerait qu’il existe un lien avec la façon dont les feuilles de vignes grandissent. Pour observer ce lien, Marie-Aure installe une caméra sur un petit tracteur avec lequel elle parcourt les parcelles de vigne plusieurs fois au cours de l’année. Pour analyser les milliers de photos prises par la caméra, Marie-Aure crée un programme informatique qui lui permettra de savoir comment les feuilles de vigne poussent : quelle est leur vitesse de croissance, leur position et comment elles se développent sur la tige ? Ces photos lui permettront aussi d’observer comment les tâches de Mildiou apparaissent et comment elles sont positionnées sur les feuilles. Marie-Aure espère ainsi faire le lien entre la croissance des feuilles et la maladie.

Par la suite, Marie-Aure va créer des cartes de la parcelle de vigne où elle dessinera les zones plus sensibles au développement du Mildiou. Le viticulteur pourra se servir de ces cartes pour savoir dans quelle zone il devra mettre plus ou moins de produits phytosanitaires.

Objectifs
  • Caractériser la croissance de la vigne avec des images.
  • Réduire l’utilisation des produits phytosanitaires sur les vignes. Faire un suivi de l’état de santé des vignes.