« La recherche en comportement animal permet de voir le monde à travers les yeux des autres espèces. Cela remet l’homme à sa place d’animal comme les autres. »

Les chercheurs

Alice CHARALABIDIS

Université de Bourgogne
Biologie

LES CARABES : DES MANGEURS DE GRAINES DE MAUVAISES HERBES

Alice CHARALABIDIS est jeune chercheuse en comportement animal à l’INRA* de Dijon, dans l’unité Agroécologie.

* Institut National de la Recherche Agronomique 

Les chercheurs de ce laboratoire font des recherches qui relient l’agriculture et la biodiversité. Alice étudie les carabes, des petits insectes qui mangent les graines des mauvaises herbes présentes dans les champs. Ainsi, une consommation de graines suffisamment importante pourrait peut-être permettre de réduire l’utilisation des produits chimiques en agriculture. Alice cherche donc à mieux comprendre le comportement alimentaire des carabes et ce qui peut le modifier. On sait aujourd’hui que l’utilisation de produits chimiques dans les champs pollue et détruit la nature.

La recherche en agroécologie a pour objectif de trouver des solutions pour que les agriculteurs produisent suffisamment pour nourrir la planète, tout en respectant le plus possible notre environnement. Des solutions existent déjà en observant ce qui se passe dans la nature. 

Les carabes sont des insectes présents dans les champs. Ils rendent service aux agriculteurs en mangeant les graines des mauvaises herbes et des animaux qui s’attaquent aux cultures, comme les limaces. Le travail d’Alice est d’essayer de mieux comprendre comment ces insectes « chassent » les graines. L’objectif final est d’augmenter leur consommation de graines et, ainsi, de réduire la présence de mauvaises herbes dans les champs sans utiliser autant de produits polluants qu’aujourd’hui. 

Alice souhaite savoir si la localisation d’une mauvaise herbe peut modifier son risque de se faire manger par un carabe. Pour cela, elle réalise des expériences en laboratoire à l’aide de carabes sauvages piégés dans les champs. Elle compare les comportements de carabes mis dans différentes situations pouvant être rencontrées dans la nature. Par exemple, elle étudie comment se comportent les carabes quand elle les met dans un endroit où il y a beaucoup d’autres carabes et peu de nourriture. Elle étudie aussi leur comportement dans un autre endroit où les carabes sont menacés de se faire manger. 

 

Les recherches d’Alice pourraient permettre d’utiliser les carabes pour remplacer les produits chimiques et avoir une destruction plus propre, durable et naturelle des mauvaises herbes dans les champs. 

 

Objectifs
  • Mieux comprendre comment les carabes chassent les graines de mauvaises herbes
  • Déterminer si les carabes peuvent détruire les mauvaises herbes aussi efficacement que les produits chimiques