La recherche en histoire revient à mener une enquête. On peut faire des suppositions et des hypothèses mais elles doivent être vérifiées avec des preuves, d’où l’importance des sources en histoire. Je me considère finalement comme une détective qui doit trouver des indices et résoudre des énigmes qui remontent à plusieurs siècles.

Les chercheurs

Claire Fillon

CCSTI 'Science Action Normandie'
Histoire et Lettres

Se pencher sur les berceaux d’autrefois

Claire FILLON est jeune chercheuse en histoire moderne au GRHis (groupe de recherche d’histoire) à l’Université de Rouen Normandie. Elle s’intéresse aux berceaux et aux lits d’enfant en France et en Europe entre le 16ème et le 19ème siècle. À travers l’étude de ces éléments de mobilier, Claire se questionne sur la place des très jeunes enfants au sein des foyers et les relations que les adultes entretenaient avec les tout-petits. Car être un enfant au 16ème siècle et être un enfant aujourd’hui, c’est une toute autre histoire !

À côté des grands événements historiques et des personnages célèbres, les historiens s’intéressent également à la vie quotidienne des classes populaires et aux objets qui composaient la majorité des foyers. Aujourd’hui, en Europe, il semble logique pour des parents qui accueillent leur bébé de se munir d’un berceau ou d’un petit lit pour qu’il puisse y dormir tranquillement. Mais était-ce le cas du 16ème au 19ème siècle ?

Dans les classes les plus populaires, il arrivait que toute la famille partage le même lit, ce qui entraînait parfois l’étouffement accidentel des plus jeunes. Les médecins et les membres de l’Eglise ont alors encouragé les parents et les nourrices à se munir d’un berceau. Mais à quel point son usage était-il répandu ? C’est l’une des nombreuses questions que se pose Claire. Pour y répondre, elle explore différentes sources : les collections de musée, les tableaux et illustrations, les inventaires réalisés après le décès des personnes, les livres de l’époque, des textes de loi ou même des articles de journaux.

Tous ces indices permettent à Claire d’avoir une idée plus précise de l’utilisation des berceaux, qui était finalement peut-être plus répandue qu’on ne le pense. Mais à travers cette question, Claire cherche aussi à déterminer quelle était la place accordée au très jeune enfant au sein des familles, la prise en compte de ses besoins et l’intérêt qui lui était porté. Car si aujourd’hui les bébés font l’objet de toutes les attentions, ce n’était pas toujours le cas il y a plusieurs siècles !

 

Objectifs

Établir à quel point l’usage des berceaux était répandu du 16ème au 19ème siècle.

Inventorier et étudier les modèles de berceaux.  

En apprendre davantage sur la place des jeunes enfants au sein des foyers et le regard porté sur eux durant cette période.