« Allier la biologie à la chimie m’a permis de mieux comprendre la progression d’un type particulier de cancer et surtout le fonctionnement des médicaments sur ce dernier. Pouvoir faire taire le cancer reste le rêve de tous les chercheurs dans ces domaines. »

Les chercheurs

Asma BOURAFAI

CCSTI 'Science Action Normandie'
Chimie

Quand la chimie et la biologie s’allient contre le cancer

Asma BOURAFAI est jeune chercheuse au laboratoire COBRA* à l’Université de Rouen

Elle est à la fois chimiste et biologiste. Elle s’intéresse à une maladie grave, un cancer qui se développe chez la femme : le cancer des ovaires. D’autres chercheurs tentent de comprendre comment ce cancer progresse afin de mieux le guérir. Asma collabore avec eux. Ces chercheurs ont développé un médicament. Asma cherche à comprendre comment agit précisément ce médicament pour améliorer son efficacité.

Le cancer des ovaires est la principale cause de mort par cancer dans le monde chez la femme. L’apparition de ce cancer est liée à un déséquilibre entre la mort et la survie des cellules des ovaires. En effet, normalement les cellules naissent, vivent et finissent par mourir. Elles sont remplacées par de nouvelles cellules. Mais quand elles ne meurent plus et s’accumulent, ça donne naissance à ce qu’on appelle le cancer.

La survie et la mort des cellules sont régulées par une famille de molécules particulières. Il existe des molécules qui favorisent la mort des cellules et d’autres qui l’empêchent. Dans le cas du cancer des ovaires : une molécule particulière appelée Mcl-1, empêche la mort des cellules car elle se retrouve en très grande quantité. Pour lutter contre ce cancer, il faudrait donc réduire l’action de cette molécule. Des chercheurs de l’Université de Caen ont fabriqué un médicament contre le cancer des ovaires, appelé Pyridoclax.

Le but d’Asma est de comprendre comment agit ce médicament sur les cellules cancéreuses, plus précisément comment il s’accroche sur la molécule qui empêche la mort des cellules pour la faire taire. Pour cela, elle utilise deux techniques très complexes : d’abord, elle détecte par des petites modifications de la forme des molécules, si Mcl-1 et le médicament Pyridoclax s’accrochent l’un à l’autre. Ensuite elle visualise les molécules pour mieux comprendre ce qui se passe. Asma va envoyer ses résultats à l’équipe de Caen afin qu’ils essaient de fabriquer un nouveau médicament plus efficace. Elle espère pouvoir les aider dans leur lutte contre le cancer.

Laboratoire de recherche en Chimie Organique, Bioorganique, Réactivité et Analyse

Objectifs
  • Comprendre comment agit le médicament sur les molécules responsables de la vie des cellules du cancer.
  • Aider à fabriquer un médicament plus efficace pour guérir le cancer des ovaires.