« Pour moi travailler sur les fibres optiques, c’est jouer avec ce qui va le plus vite au monde : la lumière. On la plie pour qu’elle ait l’aspect qu’on souhaite lui donner. Et c’est ça qui est prenant ! »

Les chercheurs

Pierre-Yves BONY

Université de Bourgogne
Physique

La polarisation dans les fibres optiques

Pierre-Yves BONY est jeune chercheur en physique au laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne.

Il étudie les fibres optiques, des fils de verre permettant de conduire la lumière. On les utilise principalement pour avoir internet à très haut débit et envoyer des messages sur de grandes distances. Son objectif est de réussir à envoyer plusieurs messages en même temps dans la fibre. Pour cela il va se servir d’une propriété de la lumière : la polarisation, c’est-à-dire l’orientation avec laquelle la lumière parcourt la fibre.

La fibre optique est une technologie présente dans beaucoup de secteurs tels que : l’audiovisuel (liaison du lecteur DVD à la télévision), la décoration (effets de lumière), la médecine (chirurgie), et bien-sûr internet. Il est dorénavant possible d’avoir chez soi internet à très haut débit, grâce à ce qui va le plus vite au monde : la lumière. Avant on utilisait le câble électrique qui conduisait le courant pour envoyer des messages. Cette technologie est très bien maîtrisée mais plus lente. Avec la fibre optique, les messages sont transmis 100 fois plus rapidement !

Pierre-Yves tente d’aller encore plus vite. Non-pas en dépassant la lumière, ce qui est impossible, mais en injectant deux lumières bien distinctes dans la fibre optique. Chacune transporterait son propre message. Ainsi on multiplierait par deux la quantité d’informations que l’on pourrait recevoir chez soi. Pour ce faire, il s’intéresse à une propriété de la lumière : la polarisation. C’est l’orientation avec laquelle la lumière voyage dans la fibre optique. Malheureusement cette orientation varie au cours du temps ce qui dégrade le message qu’on veut envoyer dans la fibre.

Au laboratoire, Pierre-Yves utilise un laser pour créer la lumière qui va se propager dans la fibre. Grâce à différents appareils, il va tenter de maîtriser la polarisation de cette lumière pour que le message puisse être transmis plus facilement. Au terme de son travail, il souhaiterait créer un appareil contrôlant automatiquement la polarisation et permettant d’envoyer plusieurs messages simultanément à travers une fibre optique sans difficulté.

Objectifs
  • Créer un appareil pouvant modifier la polarisation de la lumière avec précision.
  • Contrôler les propriétés de la lumière pour envoyer plus d’informations dans une fibre optique.
Ateliers

Date de début à l'Experimentarium : avril 2013