« Enfant, je pensais qu’être trouveur était bien plus amusant que d’être chercheur. Aujourd’hui, j’ai changé d’avis ! »

Les chercheurs

Camille GOUDET

Université de Bourgogne
Sciences du Goût

Bébé, par l'odeur du lait alléché...

Camille GOUDET est jeune chercheuse en éthologie (étude du comportement animal et humain) au Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation à Dijon. 

Elle cherche à comprendre comment la mère communique avec son petit. Les odeurs jouent un rôle très important, notamment l’odeur du lait maternel. Le but de Camille est de trouver l’odeur précise qui donne envie de téter au nouveau-né. Elle cherche ainsi à aider les mamans qui souhaitent allaiter mais dont le bébé a des difficultés à prendre le lait au sein.  

Les femelles de mammifères fabriquent du lait pour nourrir leurs petits. Chez l’humain, certaines mères donnent le sein à leur bébé : c’est ce que l’on appelle l’allaitement maternel. Nous savons que les composants présents dans le lait changent pendant le premier mois après l’accouchement. Mais est-ce que l’odeur du lait change aussi ? Est- elle toujours aussi attractive pour les bébés ? Peut-elle les motiver à téter ? 

Pour répondre à ces questions, Camille va à la maternité rendre visite à de jeunes mamans qui viennent d’avoir un bébé. Puis, elle les revoit chez elles, 3 ou 4 semaines après leur accouchement. À chaque fois, Camille récupère un peu de leur lait. Elle récolte ainsi deux types de laits : du lait fabriqué juste après la naissance, qu’on appelle « lait précoce » et du lait fabriqué plusieurs semaines après la naissance, qu’on appelle « lait mature ».

Ensuite, elle fait sentir ces deux laits à des bébés de 2 ou 3 jours et regarde s’ils sont plus attirés par une odeur ou par l’autre, et si ces odeurs améliorent la tétée de ces bébés. Ces expériences seront suivies par des analyses chimiques pour finalement identifier ce qui est attractif dans le lait pour les bébés. 

 

Camille espère ainsi trouver une odeur qui pourrait faciliter l’allaitement lorsque les mamans ont des difficultés à nourrir leur bébé au sein. Si elle la trouve, cette odeur pourra être fabriquée artificiellement pour que les mamans l’utilisent comme un parfum qui motiverait leur bébé à téter. 

Objectifs
  • Trouver les odeurs qui permettent à la mère de communiquer avec son bébé
  • Étudier comment l’odeur du lait maternel change durant la période d’allaitement et comment le bébé réagit à ces changements 
  • Faciliter l’allaitement maternel avec une odeur, lorsque le bébé a des difficultés à se nourrir au sein de sa mère